YAKUSA

YAKUSA

Style
ROCK & ELECTRO

Influences
killing joke, basement, rage agains the machine

Membres
Fred Chant
Djé Guitare
David Drums
Keash Basse
Pierrot Guitare

Liens

Fiche créée le
31/10/2007 20:08

Mise à jour le
19/06/2008 13:57

En Écoute

Présentation

YAKUSA

YAKUSA's BIO

Fred et Djé se voient pour la première fois dans le bus les menant au collège, en septembre 1987.
Ils ne s'adresseront la parole qu'en mai 1991.

Dés lors leurs idées convergent.

Pour Fred (chant), les tendances Post New Wave amourachées de Cold Tradition comme Djoy Division, les Stranglers rythment son temps vers des poètes et des écrivains comme Charles Baudelaire, Antonin Artaud,ou encore Lautreamont.
Tout ces auteurs plus d'autre plus contemporains, comme Hakim Bey, on marqué ses textes aujourd'hui évocateurs, de Sombres Beautés, de Tragédie, de Tolérance et de Sédition...

Pour Djé (guitare), le rock noir et les mouvements Néo Punk du début des années 80, stimulent son besoin d'expression vers un son de guitare lourd, brut, énorme et hypnotique...

Ils gravitent alors dans les milieux Underground du début des années 90 et fréquentent les Squats d'artistes avant-gardistes (Caes, les frigos), avec leurs démons intérieurs et leurs vérités sociales...

Un Long Travail sur le son, l'écriture et l'apprentissage des limites commence alors...

Ils rencontrent par la suite Keash (basse) et Pierrot (guitare) et décident d'aller jusqu'au bout de leurs envies.

Après d'âpres recherche David (batterie) se joint au groupe.

L'explosion a Lieu à la sortie de leur LP 4 Titres la "DEMO 2006"....

Toutes guitares dehors, " A Qui Le Tour ", titre inaugural aux noirs atours annonce, si on peut dire, la couleur : bande son idéale de lendemains qui déchantent, la musique sur vitaminée et abrasive de Yakusa s'avère être ce que la France a connu de plus percutant depuis des lustres. Entendez depuis l'avènement de Luke au trône si longtemps convoité de successeurs de " Noir Désir ". Indéniablement, Fred, porte-parole de ces improbables mercenaires venu d'un Orient rêvé, et Thomas Boulard (chanteur de Luke) se sont abreuvés aux mêmes barriques : Lautréamont et le Gun Club, la poésie de Baudelaire et l'énergie du punk n'ont plus de secret pour eux. Mais les Yakusa ont su suffisamment élargir leur horizon pour ne pas tomber dans le piège de l'ersatz sans saveur. Car aux déflagrations soniques chères au combo bordelais cité ci-dessus, le groupe francilien a su ajouter des machines discrètes mais diablement efficaces, donnant naissance à un rock hybride qui évoque dans un même élan intrépide Tool et les Silmarils, Nine Inch Nails et Deportivo. Naturellement, la musique des Yakusas n'appartient qu'à eux, et le combo n'a d'ailleurs pas d'égal lorsqu'il s'agit de vous visser en tête d'impeccables mélodies rehaussées de guitares furibardes. " A qui le tour ", nous demande le combo en exergue de ce 4 titres habité. A l'écoute de cet ep, la réponse semble pourtant évidente : Yakusa est en route pour la plus belle des aventures.

En suite les scènes s'enchaînent les unes après les autres, première partie de Mass Hystéria, Queen Adreena et Dominic Sonic....

Partager ce groupe

Photos

Jibe
Keash
Fred
Pierrot
David