Tom Fool

Tom Fool

Style
groove core

Membres
Fabien : chant
Ludo : guitare
Vinz : guitare
Joachim : basse
Nico : batterie

Liens

Mise à jour le
15/12/2003 16:57

En Écoute

Présentation

Tom Fool

Tom Fool apparait en 98 à Velizy (78) sur les cendres de Edge Corpse, combo hard-core dans lequel officiant Ludo et le premier bassiste Tonio. L'étincelle de départ , batteur s'est produite avec la rencontre de Fabien, batteur de formation (il joue dans Gameness) désireux de se mettre au chant. Il remet une K7 à Ludo sur laquelle il chante le Get Out de Faith No More. Le duo se met au travail, et maquette un premier titre qui deviendra Betray. Ils contactent un pote batteur, Michel, et Ludo recontacte Tonio. Le groupe s'enferme pour composer et repèter avec acharnement, et effectue son premier gig sous le nom de Cartridge. Le nom définif est amené par Fabien quelques semaines avant que le groupe n'entre en studio pour graver sa première démo 'Blockhead'.
Le mot 'tomfoolery' évoque la niaiserie et la débilité, mais fait aussi référence aux révoltes de paysans au moyen âge (équivalent de 'jacquerie'). 'blockhead' devient le premier CD officiel du gang, et sera distribué dans toutes les fnacs parisiennes. L'objet restera deux mois sur les bornes d'écoute jusqu'à l'épuisement total (500 exemplaires vendus).
L'enthousiasme autour de 'Blockhead' génèrera une trentaine de date en région parisienne, dont le point culminant sera un concert exeptionnel à l'Arhapao avec Watcha et Pleymo.
Fin premier épisode avec le départ de Michel. Le groupe débute l'écriture de son premier album avec un batteur intermittent de choix en la personne de Keuj (batteur des watchamen). C'est dailleurs par son intermédiaire que Tom Fool trouvera son nouveau batteur Nico, qui jouait avec Pendule dans Je Suis Un Noir. Les répètitions reprenent et le nouveau line up se rôde sur scène. Le projet d'album se confirme, et Tom Fool part à la recherche d'un producteur, et pense naturellement au vétéran de la scène française Stephane Buriez (ex Loudblast, Clearcut). Le quartet s'installe au LB LAB de Roncq (à côté de Lille) et couche six premiers titres. De retour à la maison, Tom Fool efectue quelques dates (avec Nihil, Clearcut, Black Bomb A). De nouveaux morceaux sont achevés, necessitant une production plus organique. Le groupe se tourne vers un jeune producteur, Ivan 'Jordan Master' Herceg (Stereotypical Working Class, D-Morpheus, Ach! Baby) et s'enferme aux studios Midilive de Villetaneuse (93) pour achever son premier opus. Le mixage sera effectué par Stefan 'sound wizard' Kraemer.
Débute alors la prospection des labels et des tourneurs. Le line-up se modifie avec le départ de Tonio, remplacé par Joackim (ex bassiste de Flake) et l'arrivée de Vinz à la seconde guitare.
Tom Fool édite un single avec les titres Ca L'Test et Kick (avec en guest Olive, ancien vocaliste de Call Us As You Wish). Une promo radio conséquente est assurée par Olivier Garnier et le label NTS. De quoi patienter avant la sortie du disque, prévue pour fin 2001.

Partager ce groupe